Le château de Dobert

 

Situé dans une boucle de la Vègre, le château a été restauré au milieu du XVIIIe siècle par Jean-Baptiste Bastard, capitaine de vaisseau retiré de la marine, à partir d’un édifice des XVe et XVIIe siècles. Quelques communs datent du début du XIXe siècle. Une longue allée plantée dessert le château entre deux communs. Derrière le commun nord, se trouvent des bâtiments de ferme (grange, étable, colombier).

Le château, de plan rectangulaire, est cantonné de tours rectangulaires étroites (façade sur cour) et de deux ailes identiques (façade sur jardin). La disposition interne du château a été habillée au XIXe siècle (seules subsistent quelques menuiseries du XVIIIe siècle). Jusqu’au début du XXe siècle, un aqueduc irriguait les champs et apportait l’eau de la rivière ; il a fait l’objet d’une récente restauration avec le soutien du Département de la Sarthe et le concours de bénévoles.

Le château est toujours propriété de la famille Du Peyroux, qui a reçu reçu en 2019 le « Prix départemental Vieilles Maisons Françaises », accueille des voyageurs dans ses chambres d’hôtes et organise régulièrement chaque été des journées de visites ouvertes au public.

Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques par arrêté du 24 juillet 1989.